[./page-1.htm]
[./proximite.htm]
[./gite.htm]
[./tarif.htm]
[./histoire.htm]
[./acces.htm]
[./specialites.htm]
[http://www.chezvotrehote.fr/calendrier-location-661-mois-0-an-0-langue-fr.html]
[http://www.livre-dor.net/livre.php?livredor=101765]
[mailto:contact@gite-lasource.fr]
[./partenaire.htm]
[Web Creator] [LMSOFT]
          Port–Sainte–Marie doit son nom au fait que ce village fut un port à l'époque où la Garonne était encore navigable.
          
          Située au carrefour de trois voies romaines, la ville de Port–Sainte–Marie se développa dès l'Antiquité, du fait de sa position commerciale privilégiée. Au Xe siècle, autour du prieuré Notre-Dame de Port, se regroupaient des maisons protégées par des tours et des murailles. Le promeneur averti pourra encore en voir certains vertiges aujourd'hui.
   
          En 1271, on parle dans les documents d'une ville en pleine période de prospérité.
          
          Le village fût marqué tour à tour par l'épisode des pastoureaux, à l'origine pauvres bergers, auxquels se mêlèrent des malandrins en route vers la Palestine et qui rançonnaient le pays en chemin, par l'épisode de la Fronde, ainsi que les guerres de Religion. Un personnage, Blaise de Monluc, remarquable chef de guerre, délivra la ville des huguenots en 1562.
          
          Port–Sainte–Marie est un village chargé d'histoire et de légendes : on raconte que des souterrains auraient été creusés sous le village à l'époque des guerres de religions, dont un passerait sous la Garonne.

          Des visites guidées du village pourront vous apporter quelques réponses à ces énigmes ...
Météo Port-Sainte-Marie © meteocity.com
Le souterrain de Port Sainte Marie
Blason de Port Sainte Marie